Les délégués découvrent le vodou dans sa dimension culturelle et scientifique

 

Ce jeudi 12 octobre 2023, la deuxième journée du 43è congrès de l’AIMF s’est ouverte. Elle est consacrée notamment à un colloque sur le thème « l’art et les cultures urbaines, enjeux et facteurs de développement de paix ». Les travaux ont été officiellement lancés par Raphaël AKOTEGNON, Ministre béninois de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale dans la salle rouge du palais des congrès de Cotonou. Face à la dynamique des villes du monde et du rôle crucial de l’urbanisation, ce colloque vient comme le centre des grandes discussions et des échanges impactant les territoires de toutes les villes de l’AIMF. A voire le rôle déterminant de l’urbanisation dans le développement des villes et le renforcement des liens de coopération entre les populations, ces échanges viennent à point nommé. Ce panel est l’occasion pour parler de la politique mise en place par les maires pour favoriser le développement urbain et la multiplication des décisions et des initiatives au profit des différentes régions. Le bénin en sa qualité de terre de paix, de diversités culturelles, de climat favorable et d’attractivité, accueille ce colloque pour évaluer l’impact de ses richesses. Des richesses dont les fruits sont remarqués sur toute l’étendue du territoire national à travers les différents projets mis en œuvre par le gouvernement du Président TALON depuis 2016 « le colloque de cette année se tient dans une situation particulière où les collectivités territoriales décentralisées sont appelées à jouer leur partition dans le renforcement du lien social et l’attachement aux territoires des populations dans toutes leurs diversités. Les arts et la culture apparaissent comme des réponses appropriées dans la nécessité au mobile inscrit cette problématique dans leur agenda d’investissement » a déclaré Raphaël AKOTEGNON, Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale dans son discours de lancement. En effet, le colloque qui s’est basé sur le vaudou en tant que facteur de paix et de développement a permis de découvrir sa dimension scientifique et culturelle autour de la conférence inaugurale intitulée ‘’ le vodou au bénin, en Afrique et dans le monde : le sacré et le profane au service de la paix et du développement socio-économique inclusif et durable ‘’ « le colloque intéresse spécialement les organes municipaux à plus d’un titre. Ce colloque aborde quatre panels, dont l’une des thématiques impacte particulièrement la vie des populations de nos collectivités territoriales. Il s’agit de la culture, des arts et de la rue ; du sport, le vodou que vous allez découvrir dans la dimension scientifique et culturelle », affirma Luc sètondji ATROKPO.

Dans sa prise de parole, le Secrétaire Permanent de l’AIMF pierre BAILLET est revenu sur le but visé par son association en organisant cette assemblée générale à Cotonou. Il a saisi l’occasion pour inviter les participants à suivre les différents panels en vue de mieux permettre aux villes de mieux s’émanciper économiquement et sur le plan culturel pour le bonheur des populations défavorisées. C’est une nouvelle dynamique   vers des perspectives durables, a-t-il souligné.

Documents joints

Discours d'ouverture du MDGL au Colloque du 43ème Congrès de l'AIMF.pdf

160 Ko| 4 | 192

Discours du SP_AIMF.pdf

89 Ko| 4 | 169

Album photos

Partagez cette page sur les réseaux sociaux :

Newsletter

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter du ministère pour recevoir des nouvelles et des mises à jour.